Connexion utilisateur

ANTHROPOSEINE

ANalyse de la structure TROPHique et cOntribution des habitats de l’estuaire de la SEINE

Equipe 5 : Diversité et Interactions dans les Ecosystèmes Côtiers
2013 - 2017
Type de programme: 
National/Régional

Les méthodes de l’analyse numérique des réseaux trophiques permettent d’intégrer les savoirs accumulés sur les différentes populations qui composent les écosystèmes sous une forme synthétique. L’objectif du projet ANTROPOSEINE est d’appliquer ces méthodes à l’estuaire de la Seine afin de promouvoir une approche intégrative, basée sur le fonctionnement des écosystèmes et visant à caractériser (1) la contribution des différents secteurs et habitats de l’estuaire de la Seine à la capacité trophique du milieu, (2) l’état de santé de l’écosystème et (3) son évolution.

Programme GIP Seine-Aval
Coordination : Nathalie Niquil
Période : 2013-2017

Partenaires :
Jean-Claude Dauvin (UMR CNRS 6143 M2C, Université de Caen Normandie)
Jérémy Lobry (IRSTEA, UR Ecosystèmes estuariens et poissons migrateurs amphihalins)
Nathalie Niquil (équipe 5, UMR BOREA, Université de Caen Normandie)