Connexion utilisateur

CHLORINDIC

Contamination par la chlordecone du biofilm epilithique en rivière : recherche de bioindicateurs

Equipe 4 : Dispersion Larvaire et Organisation en Milieu Austral et Insulaire Tropical
Partenaire(s): 
Equipe 6 UMR 7208 BOREA, UMR IPREM 5254 (Pau), UMR CNRS 5805 EPOC (Bordeaux), GTSI (Pointe à Pitre)
2012 - 2016
Type de programme: 
National/Régional

Une contamination importante par les pesticides a été mise en évidence au début des années 2000 en Guadeloupe et en Martinique (îles des Antilles françaises). Bien qu'ils aient été interdits d'utilisation dans les années 1990, des molécules toxiques et persistantes sont toujours présentes dans les sols, avec des concentrations atteignant 10 mg.kg-1 pour la chlordécone (Kepone®), organochloré le plus préoccupant. Par ruissellement, cette pollution terrestre est progressivement transférée dans les écosystèmes aquatiques, affectant à la fois la chimie de l’eau, la faune et la flore des rivières. Les niveaux de chlordécone mesurées dans les rivières de Guadeloupe et Martinique sont parmi les valeurs les plus élevées détectées dans le monde, mais, jusqu'à présent, aucun indicateur biologique de la contamination par la chlordécone a été trouvé. Ce projet vise à développer de nouvelles méthodes alternatives pour mesurer, modéliser et caractériser des contaminants chimiques via ces bio-indicateurs. Les premières enquêtes récemment réalisées sur un effet possible de la chlordécone sur les biofilms épilithiques des rivières révèlent des résultats préliminaires prometteurs dans ce contexte.