Connexion utilisateur

Effets du zinc sur la physiologie du stade juvénile de la seiche commune Sepia officinalis et étude du système immunitaire pour le développement d’outils in vitro

Equipe 1 : Evolution des Biominéralisations et Adaptations aux Contraintes Environnementales

LE PABIC Charles

Année de soutenance: 
2014
Résumé: 

Le développement des oeufs et des juvéniles de seiche se déroule près des côtes où la contamination anthropique est la plus forte. A la suite des travaux s’intéressant à l’impact des éléments traces sur le stade oeuf de Sepia officinalis, nous avons cherché à déterminer la sensibilité du stade juvénile de cette espèce vis-à-vis d’un contaminant : le zinc, en diversifiant les biomarqueurs utilisés. Nos résultats ont montré que la seiche à ce stade de vie présente une sensibilité au zinc importante, liée à une faible capacité de régulation de cet élément par la voie dissoute. Des expositions à des concentrations non létales (i.e. < 200 μg L-1) de durées allant d’une semaine à deux mois post-éclosion, ont affecté l’activité d’enzymes impliquées dans la digestion et l’immunité, mais aussi la croissance et le comportement du juvénile. Il a également été montré que l’homéostasie de certains éléments traces est modifiée à partir de concentrations d’environ 50 μg L-1 induisant des dommages tissulaires dès six semaines d’exposition. Par ailleurs, un élevage de proies adaptées au juvénile de seiche a été mis en place dans le but de réaliser des essais de contaminations trophiques.

Afin de développer des outils permettant d’étudier les effets précoces d’une contamination sur cette espèce, la répartition tissulaire d’enzymes impliquées dans le système immunitaire (phénoloxydases, lysozymes et inhibiteurs de protéases) a été décrite et la caractérisation des hémocytes circulants réalisée. Ces travaux ont permis de développer des techniques de culture in vitro permettant d’étudier de manière spécifique le système immunitaire de la seiche.

Mots clés : Seiche, Zinc, Ecotoxicologie, Physiologie, Système immunitaire, Céphalopodes.

Fichier attaché (PDF):