Connexion utilisateur

Etablissement et maintien de la niche germinale chez la petite roussette Scyliorhinus canicula et analyses fonctionnelles de facteurs à potentiel thérapeutique

Equipe 2 : Reproduction et Développement des Organismes Aquatiques : Evolution, Adaptation et Régulations

GRIBOUVAL Laura

Année de soutenance: 
2017
Résumé: 

L'objectif de cette thèse est de caractériser les peptides ou les protéines associées à la régulation de l’autorenouvellement, de la prolifération et de la différenciation des spermatogonies souches chez un poisson Chondrichtyen, la petite roussette. Chez ce sélacien, l’anatomie testiculaire permet un accès aisé à la niche germinale et les spermatogonies souches potentielles ont été partiellement caractérisées par des approches in situ et in vitro. La démonstration de leur caractère souche in vivo reste à mettre en place par une approche de transplantation au stade pré-éclosion. L’analyse fonctionnelle in vitro de facteurs régulateurs des cellules de la niche sera poursuivie. Au cours de précédents programmes collaboratifs entre le laboratoire et la société Kelia, des peptides à activité antiproliférative ont été identifiés et l’un des objectifs de cette thèse est de définir leur fonction biologique chez la roussette mais aussi leur mode d’action sur des cellules cancéreuses par des analyses in vitro (travail effectué sous la coresponsabilité scientifique de P. Auvray et E. Dessauge, Kelia). L’approche intégrée développée au cours de cette thèse permettra de mieux définir l’environnement complexe de la niche et de nourrir la réflexion sur un concept universel de régulation du devenir des cellules souches, germinales ou cancéreuses.