Connexion utilisateur

Etude au cours du développement de Sepia officinalis des structures tégumentaires à l'origine des motifs colorés

Equipe 2 : Reproduction et Développement des Organismes Aquatiques : Evolution, Adaptation et Régulations

ANDOUCHE Aude

Année de soutenance: 
2013
Résumé: 

Les céphalopodes Coléoides (seiches, calmars, pieuvres) sont les organismes dont les capacités à changer d’apparence et de couleurs pour communiquer ou se camoufler, sont les plus élaborées. Ces capacités sont étroitement corrélées au mode et au milieu de vie des espèces considérées. Leur tégument contient trois structures cellulaires spécifiques que sont les chromatophores (organes neuromusculaires pigmentaires), les iridophores (producteurs d’iridescence) et les leucophores (responsables de la composante blanche des motifs). Ce travail de thèse utilise les différentes approches (biochimiques, histologiques et génétiques) pour étudier, chez Sepia officinalis, la mise en place de ces différentes structures au cours du développement embryonnaire et contribuer à la compréhension des mécanismes d’évolution des ornementationschez les Coléoides. Concernant les chromatophores, nous décrivons la dynamique de leur apparition. Un lien entre neurones à FMRFamides et développement des chromatophores est également proposé. Une approche par RPE nous a permis de proposer la présence de mélanines/phéomélanine au niveau de la peau. Le problème de la mise en évidence précoce des chromatophores (expression d'ARN "marqueurs") est abordé et discuté. Concernant les iridophores, dont les propriétés optiques sont dues à la production de protéines spécifiques (les réflectines), leur mise en place est décrite pour la première fois. Nous prouvons l’existence de 6 gènes de réflectines chez S. officinalis et démontrons que cette diversité n’est pas associée à une expression tissu-spécifique. Les gènes de réflectines d’autres espèces de céphalopodes ont été séquencés et une première analyse phylogénétique démontre une histoire évolutive complexe impliquant une diversification potentielle de trois formes ancestrales de réflectines
putatives.
Mots Clés : Sepia officinalis, céphalopode, développement, chromatophore, iridophore, réflectine

Fichier attaché (PDF):