Connexion utilisateur

Laboratoire mixte international EDIA

Carte : en rouge, les trois institutions (IIAP, UAGRM, BOREA) partenaires du LMI EDIA dans sa seconde phase (2016- 2020) ; en bleu, principaux collaborateurs externes au LMI membres du réseau RIIA et en orange autres collaborations essentielles. La double flèche rouge illustre l’alliance Sud-Sud à travers le LMI EDIA.

Thème général

Les objectifs du Laboratoire Mixte International "Evolution et Domestication de l'Ichtyofaune Amazonienne" (LMI EDIA) sont :

  • de comprendre les processus évolutifs (spéciation, dispersion, extinction, adaptation) et écologiques (traits d’histoires de vie, variations de l’environnement) responsables de l'exceptionnelle diversité des poissons de l'Amazonie ;
  • de fournir des bases biologiques pour améliorer la gestion des pêches et la conservation ;
  • de contribuer au développement d'une aquaculture durable des espèces autochtones ;
  • de contribuer au développement d'une approche prédictive des impacts du changement global (causes naturelles ou anthropiques) sur la biodiversité des espèces de poissons en Amazonie.

Dans cette deuxième phase (2016-2020), le LMI EDIA continue de développer une approche de biologie intégrative selon trois axes de recherche en interactions :

Axe 1 : Dynamique passée, présente et future de la biodiversité.

Axe 2 : Variabilité des stratégies d’histoire de vie entre les espèces et entre leurs populations.

Axe 3 : Bases biologiques et approche socioéconomique pour une pisciculture durable.

Les actions de recherche du LMI EDIA concernant le milieu naturel sont centrées sur les effets des facteurs environnementaux actuels et passés sur la structuration de la diversité spécifique amazonienne, sur l’organisation des communautés et sur la variation des stratégies d’histoires de vie des espèces en interaction avec leur variabilité génétique. Les résultats obtenus de ces recherches contribuent aux études sur les prédictions des effets des changements climatiques et des impacts anthropiques sur les communautés de poissons (perte de richesse et de fonctionnalité, érosion génétique), ainsi qu’à la connaissance de la biologie des principales espèces d’intérêt commercial pour le développement de la pisciculture.

Les recherches du LMI EDIA en situation expérimentale (zootechnie, reproduction, nutrition) sont centrées sur le développement d’une pisciculture durable ainsi que sur l’étude des capacités adaptatives des espèces face au changement climatique et aux pollutions environnementales, contribuant ainsi à enrichir les modèles prédictifs. 

Le partenariat porteur du LMI EDIA est désormais resserré autour d’un axe de coopération Nord-Sud-Sud entre l’IIAP au Pérou, l’UAGRM en Bolivie et l’IRD en France, où le LMI EDIA est adossé à l’UMR BOREA.

De plus, le LMI EDIA participe aux activités du réseau RIIA, mis en place en Amérique du sud, qui favorise de multiples collaborations dans l’ensemble des disciplines nécessaires au développement de ses axes de recherche. Dans un premier temps le LMI EDIA favorisera le renforcement sur ses thématiques des masters existants à l’UAGRM (Santa Cruz), qui, dans un deuxième temps, devraient constituer le socle d’une école doctorale. 

La plaquette du LMI EDIA est disponible en trois versions téléchargeables ci-dessous :

PLAQUETTE EDIA - FRANCAIS

PLAQUETTE EDIA - ANGLAIS

PLAQUETTE EDIA - ESPAGNOL

Contacts 

Liens 

 

L’UMR BOREA a soutenu le projet incitatif suivant :

+ Axe transversal Communication chimique « Communication chimique et contrôle du comportement reproducteur chez Heterotis niloticus. Utilisation de la vitellogénine localisée dans le mucus pour faciliter le sexage des reproducteurs, pour permettre la détermination du stade de maturité des femelles et faciliter la formation de couples » (co-resp. Joël Henry, Eq2 Caen et Jésus Nuñez, Eq7 Bolivie) : 2016