Connexion utilisateur

BARBIER Pierrick

Statut: 
Personnel associé recherche
Equipe: 
Equipe 6 : Source et Transfert de la Matière Organique en Milieu Aquatique
Axe/Atelier: 
Axe Changements Globaux
Responsable: 
F Olivier/ T Meziane
Contrat (dates): 
1 nov 2012 - 31 déc 2016
Localisation: 
MNHN Paris
Financement: 
Fondation Total Agence de l'eau
Thèmes de recherche: 

Ma thèse de doctorat, s’inscrivant dans le projet Driver, a pour but d'étudier la variabilité du recrutement des bivalves au regard de la fonctionnalité des habitats benthiques et de la qualité de la ressource nutritive de la colonne d'eau. La première partie de ma thèse vise à étudier la variabilité du recrutement des bivalves sauvages en fonction des contraintes environnementales présentent dans un système côtier, eutrophe et mégatidal. Plus particulièrement, un focus est réalisé sur la variabilité de la qualité de la ressource trophique pélagique qui pourrait potentiellement déclencher la fixation des larves de la colonne d’eau (hypothèse de Trophic Settlement Trigger développée dans le cadre de la thèse de Toupoint et al., 2012). La seconde partie de ma thèse a pour but de comprendre le rôle fonctionnel de différents habitats benthiques en terme de renouvellement des populations de bivalves sauvages. Cet objectif vise à hiérarchiser ces habitats benthiques, en fonction du succès de recrutement des bivalves (bilan de recrutement en fin de saison de reproduction et performance de croissance de juvéniles), en vue d’une conservation durable des populations sauvages par une gestion des usages sur les habitats benthiques.

Deux suivis ont été réalisés d’avril à septembre 2013 et de mai à octobre 2014. La comparaison des deux années de suivi montre des dynamiques de recrutement différentes en termes d'intensité et de diversité et des patrons de recrutement semblent se différencier entre les habitats benthiques étudiés. 

LIENS :

ResearchGate

LinkedIn

Fichier attachéTaille
PDF icon Resume sujet these Pierrick Barbier.pdf6.51 Ko