Connexion utilisateur

BOURILLON Bastien

Statut: 
Doctorant.e
Equipe: 
Equipe 5 : Diversité et Interactions dans les Ecosystèmes Côtiers
Responsable: 
Eric Feunteun
Contrat (dates): 
1 nov 2017 - 30 juin 2019
Localisation: 
Dinard
Ecole doctorale: 
ED 227
Financement: 
Agence de l’Eau Loire Bretagne
Thèmes de recherche: 

Titre de la thèse :
Analyse biogéographiques et temporelles de la variabilité des traits de vie des anguilles argentées (Anguilla anguilla) en réponse aux changements environnementaux

Description :

L’anguille européenne Anguilla anguilla (Linnaeus, 1758) est une espèce catadrôme (reproduction en eau salée et croissance en eau douce) et semelpare (une seule reproduction au cours de la vie) montrant une plasticité phénotypique remarquable. Cette plasticité se traduit par une très grande variabilité des traits d’histoire de vie à l’échelle de son aire de distribution (Europe et Afrique du Nord). À large échelle, certaines études indiquent une organisation latitudinale de cette variabilité. À l’échelle locale, cette variabilité s’organise le long des caractéristiques du bassin versant (débit, …) et des populations (rôle suspecté de la densité-dépendance). La population panmictique d’anguille européenne a subi un déclin drastique dans les années 1980, si bien que cette espèce est désormais classée comme « en danger critique d’extinction » par l’UICN. Les raisons de ce déclin sont multiples (aménagement d’ouvrages, pollution, pêcherie, organismes pathogènes, parasites, réchauffement climatiques, …) et agissent en synergie à différentes échelles sur l’ensembles des stades de vie de l’anguilles, notamment sur le stade « argentée » (dernier stade de vie). L’argenture est une importante métamorphose qui préparent l’anguille à sa migration de reproduction vers la zone de reproduction supposée (la mer des Sargasses) et permet le passage de l’eau douce à l’eau salée. Dans ce contexte de déclin, l’Union Européenne souhaite atteindre un taux d’échappement d’anguilles argentées des bassins versants de 40 %, en diminuant notamment la mortalité par la pêcherie. Cependant, les actions de préservations ne prennent pas en considération l’état de santé des anguilles argentées migrantes, c’est-à-dire des futurs reproducteurs.

L’objectif de ma thèse est de déterminer si les patrons d’organisation des traits d’histoire de vie de l’anguille argentée ont été modifiés durant les dernières décennies sous l’influence des changements environnementaux, l’hypothèse majeure soutenue est une baisse de la qualité des anguilles au stade argenté. Cette thèse s’organise autour de 3 grandes questions :

- L’évolution de l’abondance de sous - population d’anguilles argentées et les caractéristiques hydroclimatiques des bassins versants expliquent – elles la variabilité des traits de vie des anguilles argentées en France ?
- Les facteurs environnementaux (pollutions métalliques, pesticides, production des milieux, salinité, …) expliquent-ils la variabilité des traits de vie des anguilles argentées observé en Europe ?
- Existe – il un changement dans le timing de début de migration de l’anguille argentée en Europe ?
- Peut – on prédire l’évolution future des traits d’histoire de vie des anguilles argentées sous l’influence de changement environnementaux ?

Durant ma thèse, l’analyse de données (modélisation) issues de nombreux bassins versants en France et en Europe permettra de répondre à ces questions. Un suivi des anguilles argentées dévalant (migration vers la mer) sera également réalisé sur La Loire, en étroite collaboration avec des pêcheurs professionnels et l’Agence de l’eau Loire Bretagne. L’effet d’action de repeuplement, initié en 2011 sur La Loire, sur les traits de vie des anguilles argentées sera également abordé durant ma thèse.

Remarques: 
Directeur de thèse : Feunteun Eric. (Co-encadrants : Trancart Thomas et Acou Anthony)