Connexion utilisateur

ESTIVALS Guillain

Statut: 
Doctorant.e
Equipe: 
Equipe 7 : Biodiversité et Macroécologie
Axe/Atelier: 
Laboratoire Mixte International EDIA
Responsable: 
Jean-François Renno et Fabrice Duponchelle
Contrat (dates): 
1 juin 2016 - 31 mai 2019
Localisation: 
IRD Pérou
Ecole doctorale: 
ED 227
Financement: 
Bourse Franco-Péruvienne, Universidad Peruana Cayetano Heredia, escuela de postgrado Victor Alzamora Castro
Thèmes de recherche: 

Test de l’hypothèse de la spéciation sympatrique ou écologique en Amazonie, le modèle Apistogramma spp.

Mes travaux de recherche sont axés sur des phénomènes de spéciation rapide, d’origine sympatrique ou écologique en Amazonie. Pour cela j’utilise comme modèle d’étude un genre de poisson de la famille des cichlidae, le genre Apistogramma. Ce genre est particulièrement intéressant car il contient, d’une part, un grand nombre d’espèces et d’autres part des taxons qui auraient radiés récemment et rapidement.

Mon approche expérimentale est pluridisciplinaire. Elle combine d’une part une approche génétique basée sur la phylogénie de gènes mitochondriaux et génotypiques à travers l’étude de la variabilité allélique qui me permettront de mettre en évidence des évènements de radiations récents. D’autre part une approche éthologique qui me permettra de tester si ces évènements de radiation récents ont pour origine un « mate choice » particulier, pour cela j’étudierai le rôle de la sélection sexuelle basée sur des stimuli visuels et chimiques, ceci en fonction de la distance géographique entre populations (même ruisseau ou différents ruisseaux à distance variable) et de leurs variations phénotypiques. 

Remarques: 
Directeur de thèse : Jean-François Renno (UMR BOREA) Co-directeurs : Fabrice Duponchelle (BOREA) et Carmen Garcia Davila (IIAP, Pérou)