Connexion utilisateur

PIQUET Bérénice

Statut: 
Doctorant.e
Equipe: 
Equipe 3 : Adaptation aux Milieux Extrêmes
Responsable: 
Sébastien Duperron
Contrat (dates): 
1 oct 2015 - 30 sep 2018
Localisation: 
UPMC Paris et Station biologique Roscoff
Ecole doctorale: 
ED 227 MNHN
Financement: 
Bourse ARED Région Bretagne / UPMC
Thèmes de recherche: 

Titre du projet Scientifique : FLEXSYBI : La FLEXibilité des SYmbioses entre BIvalves et bactéries chimiotrophes : mécanismes, régulation et résilience

Lors de ma thèse, je vais étudier des moules du genre Bathymodiolus (Bivalvia : Mytilidae) qui abritent dans leurs branchies des bactéries chimiotrophes. Cette symbiose permet aux moules de coloniser des milieux contraignants comme les sources hydrothermales et les suintements froids. En utilisant le méthane et/ou le sulfure comme source d’énergie, les symbiotes synthétisent des glucides qui sont la principale source d’alimentation de leurs hôtes. Cette symbiose étant flexible, mon but sera d’éclairer les mécanismes qui la régulent. Comment l’hôte régule-t-il la quantité de bactéries présentes dans ses branchies  (Apoptose, endo-exocytose, digestion des bactéries,…) ? Les bactéries sont-elles capables d’échapper à leur hôte ? Pour répondre à ces questions différentes méthodes vont être utilisées, en histologie (Immunohistologie, microscopie à transmission, FISH, TUNEL, BrdU,…) mais aussi  en transcriptomique afin d’identifier les voies responsables de ces régulations. Cette thèse se déroulera entre deux équipes : l’équipe ABICE de l’UMR 7144 à la Station Biologique de Roscoff et l’équipe AMEX de l’UMR 7208 BOREA sur le Campus de l’UPMC.

Remarques: 
Directeur/Directrice de thèse : Sébastien Duperron et Ann Andersen