Connexion utilisateur

NEMO

Structure 3D

Neuropeptides of Marine organisms

Equipe 2 : Reproduction et Développement des Organismes Aquatiques : Evolution, Adaptation et Régulations
2015 - 2019
Type de programme: 
International

L’ANR NEMO est une ANR internationale regroupant des UMR françaises et des laboratoires Taiwanais. Elle a débuté en mars 2015 et a pour objet l’étude des neuropeptides chez des organismes marins. Elle rassemble des physiologistes, des biologistes moléculaires et cellulaires, des biochimistes et des chimistes.

Chez les animaux, les neuropeptides jouent, comme neuromodulateur ou neurohormone, un rôle crucial dans l’élaboration de réponses physiologiques ou comportementales adaptées aux contraintes qu’exerce l’environnement. Le projet NEMO a pour objectif l’étude comparée de l’évolution des systèmes neuroendocriniens et leur rôle dans la régulation de la plasticité des cycles biologiques et de la reproduction chez des modèles marins non-conventionnels (corail, deux mollusques et deux espèces d’anguille) d’intérêts phylogénétique, écologique et économique. Il permettra d’établir les bases de la réponse de ces systèmes neuroendocriniens aux facteurs environnementaux.

Cette approche multidisciplinaire et intégrée conduira à l’élaboration de connaissances significatives relatives à:

(1) La structure et la diversité des systèmes neuroendocriniens chez des espèces marines distantes en termes de position phylogénétique. (2) l’origine et l’évolution des systèmes neuroendocriniens chez les bilatériens et les eumétazoaires (3) la co-évolution de couples fonctionnels neuropeptides / récepteurs (4) la structuration tridimensionnelle de neuropeptides à proximité des membranes (5) la nature, l’expression et le rôle de neuropeptides impliqués dans le contrôle de la reproduction chez différentes espèces marines, la conservation ou la divergence de ces voies régulatrices au cours de l’évolution (6) l’influence des changements globaux et en particulier la température sur la structure des voies endocriniennes, leurs conséquences en termes de potentiel d’adaptation physiologique chez les espèces étudiées.

Outre des connaissances fondamentales relatives à la régulation des fonctions physiologiques chez des espèces marines d’intérêt économique, ces recherches sont susceptibles d’avoir des impacts majeurs dans les domaines de l’aquaculture, de la pêche et de l’environnement.