Connexion utilisateur

Niches trophiques des poissons herbivores des Antilles : apports des isotopes stables

Equipe 1 : Evolution des Biominéralisations et Adaptations aux Contraintes Environnementales

DROMARD Charlotte

Année de soutenance: 
2013
Résumé: 

 Les poissons herbivores jouent un rôle écologique majeur face au phénomène de « coral-algal phase-shift », qui sévit depuis le début des années 80 dans les récifs coralliens de la Caraïbe. Dans cette étude, les habitudes alimentaires des principales espèces de poissons herbivores ont été étudiées afin de comprendre comment ces espèces utilisent et se partagent les ressources trophiques en milieu récifal et dans les herbiers. Les niches trophiques de ces espèces ont été décrites par deux méthodes complémentaires : les analyses des contenus des tractus digestifs et les analyses des isotopes stables du carbone (13C/12C) et de l’azote (15N/14N). La qualité nutritionnelle des sources alimentaires a été évaluée par leurs concentrations de macronutriments (protéines, lipides, glucides solubles et insolubles) afin d’expliquer en partie le choix des ressources par les herbivores. Parmi les 14 espèces de poissons étudiées, appartenant aux familles des Pomacentridae, des Acanthuridae et des Scaridae, huit types de niches trophiques ont été décrits, indiquant une diversité fonctionnelle de ces espèces. Les niches trophiques décrites sont occupées par une ou plusieurs espèces, indépendamment de leur morphologie et de leurs affinités taxinomiques. Les résultats de cette étude suggèrent une complémentarité entre ces espèces, en terme d’utilisation des ressources, et soulèvent la question de leur conservation afin de préserver leur rôle écologique dans les écosystèmes côtiers de la Caraïbe. Mots clés : Niches trophiques, poissons herbivores, analyses des contenus digestifs, analyses isotopiques, récifs coralliens, herbiers à Magnoliophytes marins, Guadeloupe, Caraïbe.

Fichier attaché (PDF):