Connexion utilisateur

PRIVARC

PRIVARC Plasticité du recrutement des bivalves Arctiques

Equipe 6 : Source et Transfert de la Matière Organique en Milieu Aquatique
2016 - 2017
Type de programme: 
International

En milieu polaire, les processus structurant le compartiment benthique sous contraintes climatiques agissent à une échelle régionale et mettent en jeu une désynchronisation (‘match-mismatch’) entre dynamiques de la production primaire et du méroplancton.

L’objectif du projet PRIVARC est d’utiliser l’extraordinaire plasticité de la phase métamorphorphique des bivalves marins, dont les larves peuvent retarder très longuement leur métamorphose en l’absence de stimulus positif, pour quantifier les effets anthropiques sur le renouvellement des populations d’invertébrés et par cascade sur le fonctionnement des écosystèmes benthiques arctiques.

La démarche proposée implique l’analyse des retards de métamorphoses par des mesures coquillières (longueurs des prodissonconques I/II) et de l’état physiologique des recrues d’espèces dominantes d’un fjord du haut arctique groenlandais par la méthode des acides gras marqueurs.

Coordinateur du projet :
Frédéric Olivier, professeur MNHN, UMR BOREA

Partenaires :
IPEV
Université d’Aarhus (Danemark)
UQAR/ISMER (Canada)


Prodissoconque II d'une coquille de bivalve de Hiatella arctica récoltée au mois de mai 2017.