Connexion utilisateur

Programmes de recherche nationaux et régionaux

Equipe 4 : Dispersion Larvaire et Organisation en Milieu Austral et Insulaire Tropical

ICOBio

 Ormeau adulte Haliotis tuberculata sur algue rouge Palmaria palmata
2017 - 2020

L’acidification et le réchauffement des océans représentent un enjeu environnemental majeur. Selon les prévisions des experts, la température de surface pourrait s’élever de 1 à 3°C, et le pH océanique pourrait diminuer de 0,1 à 0,3 unités d’ici à 2100. Ces variations des conditions océaniques entrainent des modifications significatives de la chimie des carbonates. Les Mollusques, qui comportent un squelette en carbonate de calcium, sont particulièrement vulnérables à ces changements notamment au cours des stades précoces de leur développement.

PIGE

Trait quasi-monospécifique de poisson des glaces lors de la campagne PIGE (trait 55, octobre 2015). photo ©TAAF -Marc Le Ménager
2015 - 2016

Le poisson des glaces Champsocephalus gunnari, poisson à sang incolore (sans hémoglobine) et possédant des protéines anti-gel, ne se rencontre en abondance qu’en Géorgie du sud et sur le Plateau de Kerguelen soit les secteurs atlantique et indien de l’océan Austral. A Kerguelen son abondance varie énormément en fonction de la force de cohortes tri-annuelles. Après une phase de surexploitation intense dans les années 1990, cette espèce n’a plus fait l’objet de pêche mais c’est seulement ces dernières années que les prémices de récupération sont notées.

Révision de la taxonomie ichtyologique en métropole

2013 - 2018

BOREA et l’Onema collaborent à la mise à jour et à l’adaptation du référentiel taxonomique piscicole, des connaissances et des outils utilisés par les agents de l’Onema et des différents acteurs de l’eau. En effet, le changement du nombre d’espèces ou de leur validité a des conséquences directes sur l’application des indices de qualité ou des textes réglementaires, tant au niveau national que des directives européennes, ainsi que sur les listes rouges UICN.

MYCTO 3D

2012 - 2016

Structuration à grande- et méso-échelles d’une ressource méconnue mais d’une importance écologique considérable : le cas des poissons-lanternes (Myctophidae) de l’océan Austral.

Campagne océanographique IPEV du « Marion-Dufresne » : février 2014 zone frontale polaire à l’est du plateau de Kerguelen.

Equipe 1 : Evolution des Biominéralisations et Adaptations aux Contraintes Environnementales, Equipe 4 : Dispersion Larvaire et Organisation en Milieu Austral et Insulaire Tropical, Equipe 6 : Source et Transfert de la Matière Organique en Milieu Aquatique

Equipe 5 : Diversité et Interactions dans les Ecosystèmes Côtiers

PHARESEE

2017 - 2020

Résumé du projet :

Ce projet propose de modéliser la production primaire microphytobenthique en relation avec la dynamique sédimentaire et les processus biogéochimiques impliquant la reminéralisation de la matière organique, la sécrétion d’exopolymères composant la matière organique dissoute et liée, la production bactérienne et la bioturbation.

ANR TROPHIK

2016 - 2018

Les études d'impact environnemental des projets éoliens offshore s'attachent à considérer la sensibilité aux perturbations potentielles de chacun des compartiments écologiques (benthos, oiseaux, mammifères marins), de façon fractionnée. Dans ce contexte, l'objectif du projet TROPHIK est de développer une vue d'ensemble, intégrée, de l'écosystème, par la mise en place d'outils de modélisation, complémentaires aux approches utilisées lors des études d'impact, considérant le réseau trophique dans son ensemble.

Culture d’algues en Normandie sur filières en mer

2016 - 2018

Dans le cadre du développement d’une filière algoculture en Normandie, les objectifs de ce projet portent sur le transfert des technologies pour la culture d’algues brunes en Normandie et sur la mise au point de procédés de culture pour des algues rouges locales. Ce programme doit favoriser le développement et l’intégration de l’innovation technique pour les macroalgues au sein des entreprises aquacoles.

PHRESQUES

2016 - 2020

Le projet PHRESQUES vise à harmoniser et homogénéiser le suivi en continu des milieux aquatiques de la vallée de Seine. Son objectif majeur est de fournir une vision intégrée amont-aval de l’état de l’hydrosystème, de l’amont de l’agglomération parisienne jusqu’à la baie de Seine. Par le regroupement et le développement des dispositifs existants, le méta-réseau PHRESQUES permettra de suivre 10 paramètres sur près de 400 km.

Le projet PHRESQUES est un projet en deux phases, qui s’articule autour de 4 grandes actions :

Pages