Connexion utilisateur

Programmes de recherche nationaux et régionaux

Equipe 5 : Diversité et Interactions dans les Ecosystèmes Côtiers

Développement de la culture d’algues brunes locales sur filières en mer en Basse-Normandie

2015 - 2016

Ce projet porte sur des études personnalisées pour la recherche et la mise au point de procédés de culture d’algues brunes locales en mer comme les laminaires et sur l’accompagnement des professionnels dans le transfert des technologies de l’algoculture en Basse-Normandie. La réussite de ce projet passe par la maîtrise des paramètres de culture à tous les stades de développement de l’algue, de l’obtention des semences à la production de plantules et à la croissance de la biomasse algale en mer.

Etude de l’algue invasive Sargassum muticum en vue d’une exploitation et d’une valorisation en Normandie

2015 - 2016

Depuis une vingtaine d’années, l’algue invasive, Sargassum muticum est un problème pour de nombreux secteurs économiques du littoral, notamment la mytiliculture. Depuis 2014, le SMEL, Comité Régional de la Conchyliculture Normandie Mer du Nord (CRCNMdN), la société ALGANACT de Caen et le laboratoire BOREA de l’Université de Caen se sont intéressés au potentiel de valorisation de cette algue brune ainsi qu’au stock présent et exploitable sur un site pilote : Bricqueville sur Mer, sur la côte ouest du Cotentin, avec 3 objectifs majeurs :

FLAM

2013 - 2015

Les eaux côtières continentales de la Manche, depuis les côtes Normandes jusqu’aux côtes Picardes, sont soumises à l’influence majeure des apports déséquilibrés de nutriments de la Seine engendrant un état d’eutrophisation chronique du panache du fleuve. En parallèle, plusieurs épisodes d’efflorescences microalgales indésirables (Pseudo-nitzschia spp. et Dinophysis sp.) compromettant les activités de pêche et conchyliculture ont été observés dans cet écosystème.

BARBES

2013 - 2017

La morphologie générale des zones intertidales et le transport sédimentaire en réponse aux variations des facteurs hydrodynamiques sont déjà en partie modélisés avec l’outil MARS-3D (Ifremer). Dans le cadre du projet BARBES un effort particulier est réalisé pour prendre en considération l’impact de l’activité des communautés benthiques sur le transport sédimentaire. Les modifications de l’érodabilité des sédiments par les communautés benthiques naturelles ont déjà fait l’objet de quelques études expérimentales.

ANTROPOSEINE

2013 - 2017

Les méthodes de l’analyse numérique des réseaux trophiques permettent d’intégrer les savoirs accumulés sur les différentes populations qui composent les écosystèmes sous une forme synthétique. L’objectif du projet ANTROPOSEINE est d’appliquer ces méthodes à l’estuaire de la Seine afin de promouvoir une approche intégrative, basée sur le fonctionnement des écosystèmes et visant à caractériser (1) la contribution des différents secteurs et habitats de l’estuaire de la Seine à la capacité trophique du milieu, (2) l’état de santé de l’écosystème et (3) son évolution.

SMILE

smile
2013 - 2019

Fruit d’une collaboration étroite entre l’université de Caen Normandie, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) et la société NKE instrumentation, le projet Système de mesure instrumenté pour l’environnement littoral (SMILE) poursuit des objectifs d’observation, de surveillance et de recherche de la baie de Seine. C’est dans ce cadre que, le 4 juin 2015, a été déployée au large de la station marine de Luc-sur-Mer une bouée instrumentée permettant l’acquisition de paramètres environnementaux à haute fréquence.

Développement de la phase écloserie de culture d’algues en appui au projet Normand’ALG

2012 - 2015

L’accent de ce programme est mis sur la conception d’une « écloserie » spécifique et expérimentale à la station marine de Luc sur Mer  qui permet le grossissement, le transfert et l’implantation des plantules obtenues in vitro sur des filières en mer. Parmi les algues à fort potentiel économique sur les côtes normandes, la culture de la laminaire Saccharina latissima a été initiée.

Programme régional 2012-2015

Equipe 1 : Evolution des Biominéralisations et Adaptations aux Contraintes Environnementales, Equipe 5 : Diversité et Interactions dans les Ecosystèmes Côtiers

Pêcheries de Céphalopodes : outils pour gérer la ressource, préserver le recrutement et valoriser la production

2013 - 2015

Les Céphalopodes de Manche (seiches et calmars) sont parmi les ressources les plus importantes de la pêche bas-normande. Ces stocks ne font actuellement pas l'objet d'une évaluation régulière ce qui est nécessaire pour définir les conditions d'une exploitation durable. Parmi les métiers côtiers, la pêche aux casiers, pourtant moins destructrice des habitats que le chalutage, connait le problème des œufs fixés sur les engins. La meilleure valorisation possible de ces ressources passe enfin par l'optimisation de leur qualité.

PROUESSE

2013 - 2017

L’estimation de la production primaire doit permettre d’appréhender la dynamique de la production du système étudié en amont de la biomasse chlorophyllienne, c’est-à-dire, calculer le flux d’énergie et de carbone vers les compartiments du réseau trophique supérieur. Dans les estuaires, la production secondaire est soutenue par l’apport de matière organique qui peut avoir une origine allochtone ou autochtone. L’origine et le devenir de la matière dans les estuaires répondent à des processus extrêmement complexes et variés.

Pages