Connexion utilisateur

Programmes de recherche de l'UMR BOREA

Programmes de recherche nationaux et régionaux

Equipe 6 : Source et Transfert de la Matière Organique en Milieu Aquatique

MicroBE

2015

L’objectif principal de ce projet est de mettre en évidence les effets de la chlordéconne (CLD) sur les propriétés physiques du biofilm dans un contexte hydrodynamique contrôlé. Notre hypothèse est que l’accumulation du pesticide par la communauté dépend des propriétés physiques du biofilm qui sont elles-­mêmes conditionnées par les conditions hydrodynamiques auxquelles le biofilm est exposé. Nous pensons également que la CLD peut altérer les propriétés physiques du biofilm et induire ainsi un mécanisme coopératif de capture du composé.

PROCARDYA

Microcosmes utilisés lors de l’expérience de dégradation du projet PROCARDYA.
2013 - 2015

Les procaryotes planctoniques constituent un maillon fondamental dans le transfert de la matière organique (MO) océanique au sein des réseaux trophiques planctoniques et conditionne en partie son transfert vers le domaine benthique. En retour, la structuration des communautés procaryotiques semble être directement liée à la nature et la biodisponibilité de la MO, dès lors qu’il a été montré que différents phylotypes de procaryotes seraient impliqués spécifiquement dans la dégradation de certains composés organiques, de qualité et d’origine différentes.

Equipe 7 : Biodiversité et Macroécologie

BIOHOPSYS

© IRD/Rodolphe Gozlan
2014 - 2017

The research project BIOHOPSYS aims at investigating the local impacts of environmental changes (e.g. habitat modification, climate change) on zoonotic and vector-borne diseases (near 60% of emerging infections), in relation to biodiversity heterogeneity and change. The programme is localized in French Guiana (FG), both a hotspot of biodiversity, particularly at threat due to land use, climate and demographic changes, and a region with high potential risk of zoonotic and vector-borne emerging diseases in the near future.

DIADEMA

Echantillonnage d'invertébrés, Guyane Française. © IRD/R. Gozlan
2014 - 2017

Financé de 2013 à 2015 par le CEBA, le projet DIADEMA (DIssecting Amazonian Diversity by Enhancing a Multiple taxa Approach) est coordonné par Christopher Baraloto. DIADEMA a pour objectif d’évaluer de manière complète la biodiversité tropicale présente en Guyane française selon de vastes gradients géographiques et environnementaux. Des données seront récoltées sur des zones peu échantillonnées jusqu’à présent, pour huit groupes d’espèces : plantes, arthropodes, amphibiens, grands animaux, poissons, invertébrés aquatiques, vers de terre et champignons.

IRBAS

2013 - 2015

Une large proportion des réseaux hydrographiques est composée de rivières intermittentes (RIs). Les RIs se caractérisent par une alternance dynamique d’habitats terrestres et aquatiques dans le temps et l’espace. Cette dynamique d’habitats génère une biodiversité unique incluant des espèces aquatiques, amphibies et terrestres. Les RIs offrent aussi de nombreux services écosystémiques, tels que l’atténuation des crues.

Pages