Connexion utilisateur

BENEBACT

Beneficial Bacteria for coral health and resilience/Bactéries Bénéfiques pour la santé et la résilience des coraux

Equipe 1 : Evolution des Biominéralisations et Adaptations aux Contraintes Environnementales
2018 - 2019
Type de programme: 
National/Régional

Dans le cadre des travaux menés à l’Université des Antilles sur la santé des récifs coralliens de Guadeloupe, les bactéries cultivables associées aux coraux scléractiniaires Porites astreoides, espèce la plus répandue dans les Antilles, ont été isolées mensuellement de janvier à mars 2016. Notre approche spécifique a permis d’isoler 224 clones purs de bactéries (critères morphologiques) que nous avons identifiés et conservés pour constituer une collection de ressources bactériennes marines. Dans ce contexte nous avons recherché le potentiel antimicrobien des bactéries isolées sur les coraux P. astreoides de Guadeloupe. Nous avons mis en évidence, une forte inhibition de la croissance de Vibrio splendidus, pathogène de l’huitre creuse, pour 4 des bactéries de notre collection. Dans un contexte où les ressources marines concentrent de nombreux travaux pour la recherche de nouvelles molécules, notamment antimicrobiennes, très peu d’études décrivent de tels composés issus des bactéries des coraux scléractiniaires, et aucune à notre connaissance sur les écosystèmes récifaux français.

Le projet BENEBACT vise donc à rechercher chez les coraux massifs du genre Porites des Antilles et de l’Indo-Pacifique, les bactéries cultivables bénéfiques pour leur santé. Nous rechercherons en particulier, l’activité antimicrobienne de ces bactéries que l’on pourrait intégrer au concept nouveau « Beneficial Microorganisms for Coral, (BMC) » (Peixoto et al., 2017). Dans le contexte du changement climatique global et de l’action anthropique qui s’exerce à l’échelle locale, les écosystèmes coralliens de la Guadeloupe, de la Réunion, la Nouvelle Calédonie et la Polynésie Française seront échantillonnés dans ce projet novateur qui s’intéresse à la fraction cultivable du microbiome des coraux.

Financeur :
Laboratoire d’Excellence Corail (LABEX CORAIL)

Coordinateur du projet  :
Malika René-Trouillefou, RECAP, malika.trouillefou@univ-antilles.fr

Partenaires :
Benzoni Francesca (IRD, UMR Entropie), Berteaux-Lecellier Véronique (CNRS, UMR Entropie), Bouchon Claude (Université des  Antilles, Unité BOREA), Bruggemann Henrich (Université de la  Réunion, UMR Entropie), Guillaume Mireille (MNHN, unité BOREA), Hédouin Laetitia (CNRS, CRIOBE), Lopez Pascal (CNRS, Unité BOREA)