Connexion utilisateur

[Breve scientifique CNRS/INEE] Pourquoi la composition des populations et des communautes de poissons differe-t-elle entre les bassins versants ?

10 avr 2019
Médias
Jeudi, Avril 11, 2019 - 09:56
Isabelle MOUAS

Brève scientifique CNRS/INEE, 10 avril 2019

Pourquoi la composition des populations et des communautés de poissons diffère-t-elle entre bassins versants ?

On sait que la dispersion, la sélection et le hasard influencent à la fois la similarité taxonomique entre communautés et la similarité génétique entre populations. Cependant, il est difficile de démêler les rôles relatifs de ces processus sur les modèles spatiaux de différenciation. Dans une étude parue dans Journal of Biogeography impliquant trois laboratoires français dont le laboratoire Biologie des Organismes et des Ecosystèmes Aquatiques (MNHN/CNRS/Sorbonne Université/IRD/Université de Caen Normandie/Université des Antilles), le Centre d’Ecologie et des Sciences de le Conservation (MNHN/CNRS/Sorbonne Université), et le laboratoire Evolution et Diversité Biologique (Université de Toulouse Midi-Pyrénées/CNRS/IRD/UPS) des chercheurs ont étudié quels étaient les processus responsables des différences entre bassins versants dans la composition des populations et des communautés de poissons d’eau douce. Ils ont montré que les processus contemporains de sélection, de hasard et de dispersion n’expliquent qu’une petite partie de ces différences, suggérant qu’elles résultent majoritairement d’évènements historiques ayant eu lieu quand les bassins versants étaient encore connectés. en savoir plus

Référence : Robuchon M., Leroy B., Jézéquel C., Hugueny B. 2019. Correlations between broad-scale taxonomic and genetic differentiations suggest a dominant imprint of historical processes on beta diversitiesJournal of Biogeography

Contact BOREA : Marine Robuchon, marine.robuchon@mnhn.fr