Connexion utilisateur

TEICHERT Nils

Statut: 
Post-doctorant.e
Equipe: 
Equipe 4 : Dispersion Larvaire et Organisation des communautés en Milieu Austral et Insulaire Tropical
Responsable: 
Eric Feunteun
Contrat (dates): 
1 nov 2018 - 31 déc 2019
Localisation: 
MNHN Station de Dinard
Financement: 
EDF R&D / Agence de l’eau Seine Normandie
Thèmes de recherche: 

Réponses des organismes et des communautés aquatiques face aux facteurs de stress

Mes travaux de recherche visent à acquérir des connaissances sur des processus écologiques, en vue de répondre à des enjeux de gestion de la biodiversité et de préservation des ressources. Plus particulièrement, je mène des approches expérimentales et de modélisation afin de de caractériser les réponses des organismes et des communautés aquatiques face aux facteurs de stress environnementaux (naturels et anthropiques). Je m’intéresse principalement à l’histoire de vie des poissons migrateurs amphihalins et aux assemblages de poissons dans les estuaires, me permettant ainsi d’étudier des processus écologiques opérant à différents niveaux d’organisation biologique et à différentes échelles géographiques.

Au sein de l’équipe BIOPAC, je m’attache à comprendre dans quelle mesure les modifications environnementales impactent le fonctionnement des milieux aquatique, en intervenant sur plusieurs thématiques. Par exemple :

  • L’indentification des facteurs régulant la phénologie des espèces migratrices (anguille et saumon). Ces éléments permettront d’optimiser des mesures de gestion mises en place au niveau des centrales hydro-électriques et d’évaluer les impacts potentiels du changement global sur la phénologie de la migration.
  • L’évaluation de l’influence de l’arasement des barrages sur l’histoire de vie les espèces amphihalines (anguille et flet).  Dans le cadre du programme de restauration de la Sélune, une approche comparée de deux espèces catadromes permettra d’apporter une vision intégrée des effets du démantèlement sur l’ensemble du bassin versant (cas de l’anguille), mais également sur les zones estuariennes en aval des ouvrages (cas du flet).
  • L’évaluation de l’impact des pressions naturelles et anthropiques sur les communautés de poissons en milieu insulaire (île de Mayotte).