Connexion utilisateur

SARTRE

Seine Aval : Réseaux Trophiques Estuariens

Equipe 5 : Diversité et Interactions dans les Ecosystèmes Côtiers
2019 - 2022
Type de programme: 
National/Régional

Des constats réalisés dans le cadre des travaux scientifiques antérieurs, il ressort que la productivité biologique du secteur estuarien Poses – Tancarville ne semble pas optimale. Affiner le diagnostic en vue de fixer des objectifs de restauration de ce fonctionnement nécessite l’actualisation des connaissances des mécanismes régulant le fonctionnement écologique de la colonne d’eau dans ce secteur.

Ainsi, le projet multidisciplinaire SARTRE permettra de déterminer quelles sont les communautés pélagiques qui se sont installées après une période de quelques années d’amélioration de la qualité de l’eau, et comment ces communautés interagissent avec les facteurs environnementaux physico-chimiques et entre elles.

Le travail cible : la communauté phytoplanctonique et sa production primaire cellulaire et extracellulaire, la communauté zooplanctonique en tant que ressource pour le suprabenthos et son activité de broutage sur le phytoplancton, et finalement, le stock de suprabenthos en tant que ressource pour les niveaux supérieurs (poissons) et la prédation effectuée sur le stock de zooplancton.

Ces stocks et flux seront quantifiés, en termes de carbone, par des mesures in situ, ou en cas de besoin in semi-situ (c’est-à-dire des incubations d’eau et populations naturelles de la Seine). Les facteurs influençant potentiellement – directement ou indirectement – le déroulement de cette chaîne trophique seront quantifiés et caractérisés, en utilisant des techniques qui respectent/reflètent le mieux possible les conditions in situ.

Portage : GIP Seine-Aval

Coordination scientifique : Michèle Tackx

Participant BOREA : Pascal Claquin

Financement : GIP Seine-Aval

Labellisation : Programme Seine-Aval 6