Colloque annuel du RAQ 2023, 6 au 8 novembre 2023, Québec, avec Frédéric Olivier

Colloque annuel du RAQ 2023, 6 au 8 novembre 2023, Québec, avec Frédéric Olivier

La Réunion annuelle du RAQ se tient du 6 au 8 novembre 2023, à l'hôtel Québec de Québec.

Frédéric Olivier, professeur MNHN à la station marine de Concarneau communique sur : Effets du bruit sous-marin associé à l'installation d'éoliennes offshore sur le développement larvaire des bivalves commerciaux de l'Atlantique Nord-Est (mercredi 8 novembre 2023, 10h45).

Résumé : La phase d'installation des éoliennes offshore génère un niveau élevé de bruit sous-marin (pollution émergente = anthropophonie) dont les conséquences sur les invertébrés marins benthiques restent largement inconnues, en particulier sur les stades larvaires péri-métamorphiques. Grâce à une série d'expériences menées dans des mésocosmes ‘Larvosonic’, nous fournissons des preuves de l'impact direct du bruit associé à l'installation des EMR sur la performance (croissance, survie, fixation, taux de métamorphose, profils lipidiques...) de stades larvaires et post-larvaires de la coquille Saint-Jacques (Pecten maximus) mais aussi sur les processus transgénérationnels après que les adultes aient été exposés pendant la gamétogénèse. Par ailleurs, chez les animaux ectothermes, la température modifie la physiologie de l'organisme, ce qui entraîne une variabilité des performances, nous avons émis l'hypothèse que la modulation de la température pourrait modifier les réponses des larves au bruit. Les interactions température/bruit ont été testées sur des larves d’un bivalve fouisseur (Venus verrucosa). En utilisant deux températures d'élevage (15 et 20°C), des lots de larves physiologiquement différents ont été produits avec des contenus et des profils d'acides gras contrastés (fractions lipidiques neutres et polaires). Au stade pédivéligère, une forte interaction température x bruit indiquent que la réponse au bruit est fortement liée à l'état physiologique des larves. Nos résultats suggèrent que le bruit sous-marin réduit les mécanismes compensatoires établis pour équilibrer l'augmentation de la température. Dans l'ensemble, les données présentées soulignent que des recherches futures sont nécessaires pour évaluer les impacts complexes de cette nouvelle source émergente de pollution sur les assemblages benthiques côtiers.

Portrait de Frédéric OLIVIER
Frédéric OLIVIER
MNHN Station marine Concarneau
Professeur
SOMAQUA
Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
Publié le 08 nov 2023
Mis à jour le 12 nov 2023