ARDECO

Assessing Resilience of DEep COrals

Description
A l’instar des récifs de coraux tropicaux, les récifs de coraux d’eau froide forment des habitats complexes qui favorisent localement la biodiversité et la biomasse tout en fixant le dioxyde de carbone dans leur squelette. Ces coraux fournissent ainsi d’importants services écosystémiques. Bien qu’ils se développent à plusieurs centaines voire milliers mètres sous la surface, ces coraux ne sont pas épargnés par les pressions humaines. Le chalutage profond, les contaminations chimiques ou l’accumulation des déchets plastiques sont autant de menaces pour l’état de santé des coraux d’eau froide, auxquelles viennent s’ajouter le réchauffement et l’acidification des océans. Le réchauffement aura pour conséquence de pousser les coraux vers des eaux toujours plus profondes et plus froides, alors que l’acidification tendra à les faire remonter vers des eaux moins profondes et plus riches en carbonates. Les deux phénomènes conjugués pourraient réduire significativement leur niche fondamentale si ceux-ci ne sont pas en mesure de s’adapter.

L’objectif du projet ARDECO sera d’évaluer les capacités d’adaptation des trois principales espèces de scléractiniaires constructeurs de récifs profonds (Desmophylum pertusum, Madrepora oculata et Solenosmilia variablis) face aux changements climatiques globaux. Les coraux seront soumis expérimentalement à une augmentation de température et/ou une réduction de pH pendant une période de 6 mois afin de tester leur réponse à des scénarios de changements globaux à l’horizon 2100. La grande originalité de ces expériences sera de les réaliser en simulant la profondeur où vivent naturellement ces espèces, grâce à des aquariums sous pression développés spécifiquement dans le cadre de ARDECO. Simuler la pression hydrostatique est en effet fondamental pour évaluer la réponse des coraux profonds aux changements globaux et ce pour deux raisons : i) parce que la dissolution des carbonates augmente avec la pression hydrostatique, aggravant ainsi les effets de l’acidification, et ii) parce que la pression influence l’état physiologique des organismes vivants et la négliger peut induire un biais expérimental. La réponse des coraux aux modifications de leur environnement sera évaluée en mesurant leur nutrition, leur croissance, leur reproduction, leur comportement ainsi que la nature et la fonction des interactions entre les polypes de coraux et leur microbiome. Le second aspect novateur d’ARDECO sera ainsi d’appréhender la réponse de l’holobionte corail à des modifications de son environnement.
Partenaires

Coordinateur du projet : Lénaïck Menot      lenaick.menot@ifremer.fr

IFREMER-LEP, Brest

UMR 8222 LECOB, Banyuls