Connexion utilisateur

Stéphanie AUZOUX-BORDENAVE

Portrait de Stéphanie AUZOUX-BORDENAVE

Statut

Maître de Conférences

Affiliation

Sorbonne Universités

Courriel

bordenav@mnhn.fr

Téléphone

+33 2 98 50 42 88

Fax

+33 2 98 97 81 24

Localisation

MNHN Station de Concarneau

Equipe

Equipe 4 : Dispersion Larvaire et Organisation en Milieu Austral et Insulaire Tropical

Axe/Atelier

Axe Changements Globaux
Atelier Cultures Cellulaires

Thèmes de recherche

Mes travaux de recherche concernent la biominéralisation et l’écophysiologie et des Mollusques au cours du développement. Les Mollusques constituent l’un des groupes de métazoaires les plus diversifiés, d’importance écologique majeure en raison de leur présence dans tous les milieux (terrestre, dulçaquicole et marin), de la diversité de leurs modes de vie (stades larvaires, transitions écologiques) et de leur importance économique (pêche et aquaculture).

Ces recherches ont pour objectifs

  • de mieux comprendre les mécanismes de la morphogenèse coquillière en étudiant en parallèle la fraction minérale et la fraction organique,
  • d’évaluer les réponses des organismes aux contraintes environnementales d’origine anthropique et climatique

Les travaux s’appuient sur le modèle ormeau (Haliotis tuberculata), un gastéropode marin d’intérêt écologique et économique. Cette espèce fait déjà l’objet de nombreux travaux au sein de l’UMR 7208 notamment sur la structuration génétique des populations, le développement et la formation coquillière ainsi que sur l’impact des facteurs environnementaux (Auzoux-Bordenave et al. 2010, Gaume et al., 2011, 2014, Roussel et al. 2010). Notre collaboration depuis 2005 avec l’écloserie France-Haliotis (Dr. Sylvain Huchette) permet d’obtenir en conditions contrôlées les différents stades larvaires, post-larvaires et juvéniles nécessaires à nos analyses. Les travaux développent conjointement des méthodes d’analyse in vitro et in vivo sur différents stades du développement de la larve à l’adulte et intègrent un ensemble de techniques d’analyses structurales, minéralogiques, cellulaires et moléculaires. Les analyses sont réalisées en étroite collaboration avec les partenaires géochimistes et minéralogistes du MNHN, de l’UPMC et de l’IRD et utilisent les plate-formes analytiques disponibles dans les trois établissements.

Dans le cadre du changement global, je développe depuis 2012 un nouveau projet consacré à l’impact des facteurs environnementaux (température, pH) sur le développement et la calcification des Mollusques. Les travaux ont été initiés en 2012 dans le cadre du contrat ATER Muséum de Nathalie Wessel et ont donné lieu à la mise en place de collaborations avec des laboratoires spécialisés dans les réponses des organismes aux stress. Les expérimentations sont menés sur des larves et juvéniles d’ormeau maintenus en conditions contrôlées et exposés à différentes conditions de pH et de température. Les analyses combinent les outils morphologiques, microstructuraux (MEB, MET), minéralogiques (spectroscopie Raman, FTIR) et micro-chimiques ainsi que des méthodes cellulaires et moléculaires permettant de retracer l’histoire de vie des organismes et d’évaluer la réponse aux contraintes environnementales. Une approche écophysiologique développée en collaboration avec le laboratoire de biologie marine de l’Université Libre de Bruxelles (P. Dubois) permettra de mesurer les effets conjoints des variations de pH et de température sur la balance acide-base et les paramètres métaboliques tels que la respiration et l’excrétion.

Ces travaux devraient permettre de caractériser l’impact de stress environnementaux sur le développement et la calcification d’un mollusque marin d’intérêt économique. Ils devraient conduire à identifier les stades de développement les plus sensibles à l’acidification et au réchauffement et permettront de mieux prédire la capacité d’adaptation des mollusques marins au changement climatique.

Enseignement et diffusion des connaissances

En tant que Maître de Conférences de l’UPMC depuis 1998, j’assure annuellement 192 heures d’enseignement (équivalent TD) en Licence, Master, Préparation CAPES et dans les stages de Formation Permanente de l’Université.

Mes principaux enseignements s’effectuent dans les disciplines et filières suivantes :

  • Biologie et physiologie animale
    • Cours, Travaux Pratiques et Travaux dirigés de Biologie et Physiologie Animale dans le cadre des UE «Organisation Fonctionnelle des Animaux » (2V312) et « Biologie Fonctionnelle des Organismes Animaux » de L3 (3V 612)
    • Leçons et travaux dirigés de Biologie Animale de la préparation au CAPES externe
    • Cours et Travaux dirigés en filière Agroalimentaire (AGRAL 5), Ecole d’Ingénieurs Poly tech’ de l’UPMC
  •  Biologie cellulaire

    • Cours, Travaux Pratiques et Travaux dirigés de Biologie cellulaire dans le cadre de l’UE «Ingénierie du vivant » de L2 (LV 244).
    • Encadrement du stage de Formation Permanente de l’UPMC "Culture de cellules animales",
  • Biominéralisations

Je coordonne depuis 2008 l’UE ‘Biominéralisations’ avec M. de Rafélis (UPMC) et N. Améziane (MNHN). Cet enseignement co-habilité entre le Muséum et l’UPMC, est proposé aux étudiants des parcours SEP, UDV et GG du Master de Sciences et Technologies de l’UPMC. Il présente les interactions entre le "milieu" vivant et son environnement physico-chimique à travers les éléments minéraux (calcium, silice …) et leurs associations moléculaires rencontrés dans les organismes. Cette unité d’enseignement permet d’aborder un champ de connaissances originales, transdisciplinaires, à l’interface entre les processus biologiques et physico-chimiques.

Responsabilités administratives

  • Membre du groupe d’experts de la 68ème section, UPMC depuis 2011
  • Membre titulaire de la commission de spécialistes 68èmesection du Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris (2002-2008).
  • Membre suppléante de la commission de spécialistes 67-68ème sections de l’UPMC, Paris (2001-2004).
  • Correspondante Relations internationales pour la Station Marine de Concarneau (depuis 2011)
  • Responsable des plateaux techniques de culture cellulaire et biochimie/ immunohistochimie de la station marine de Concarneau (depuis 2007).
  • Membre élue du Conseil du Département Milieux et Peuplements Aquatiques, MNHN, depuis 2008

Expertise et Valorisation

  • Membre du comité d’organisation de la conférence de la "European Marine Biotechnology Society", Concarneau, 1-3 septembre 2009. Chairman de la session ‘Marine Invertebrate Cell Cultures
  • Membre du Pôle de Compétitivité Mer-Bretagne, depuis 2006
  • Activités de transfert des connaissances dans les domaines de l’aquaculture durable et la préservation des ressources marines en collaboration avec les acteurs institutionnels et professionnels de la région Bretagne
  • Expertise en culture cellulaire d’invertébrés marins et développement de recherches finalisées :  biotests in vitro et applications en pathologie, écotoxicologie….
  • Coordination de l’axe méthodologique transversal de l’UMR BOREA « Cultures cellulaires chez des modèles aquatiques non conventionnels »