[The Conversation France ] Quand les marées vertes virent au pourpre

[The Conversation France ] Quand les marées vertes virent au pourpre

Quand les marées vertes virent au pourpre

par Cédric Hubas, maître de conférences MNHN, équipe SOMAQUA/BOREA

The Conversation France, 22 octobre 2020

Tous les étés, il est un phénomène que les promeneurs des littoraux partout dans le monde connaissent bien : les marées vertes. Ces algues opportunistes se développent rapidement et profitent des teneurs élevées en nutriment des zones côtières ainsi que de la forte luminosité estivale. Les algues prolifèrent alors massivement et envahissent nos côtes et nos estrans (les parties du littoral périodiquement recouvertes par la marée). Mais parfois, il arrive que la marée verte vire au rose, voire au pourpre ce qui ne manque pas de décontenancer les usagers du littoral.   Est-ce le signe d'une pollution ou simplement un état de dégradation avancé des algues ?

 

Portrait de Cédric HUBAS
Cédric HUBAS
MNHN Station marine Concarneau
Maître de Conférences
SOMAQUA
Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
Publié le 02 nov 2020
Mis à jour le 06 nov 2020