Connexion utilisateur

Electron requirements for carbon incorporation along diel light cycle in three marine diatom species

26 avr 2018
Article à la Une
Dimanche, Mai 6, 2018 - 08:00
Isabelle MOUAS

Electron requirements for carbon incorporation along diel light cycle in three marine diatom species. Jérôme Morelle & Pascal Claquin. February 2018, Photosynthesis Research. DOI10.1007/s11120-018-0491-2

            Les diatomées représentent environ 40% de la production primaire dans les écosystèmes très productifs. Le développement d'une nouvelle génération de fluorimètres a permis d'améliorer l'estimation du taux de transport d'électrons au niveau du photosystème II qui, couplé au taux d'incorporation du carbone, permet d'estimer les électrons nécessaires à la fixation du carbone.

Le but de cette étude était d'étudier la dynamique quotidienne de ces besoins en électrons en fonction du cycle journalier de lumière pour trois espèces de diatomées d’intérêt et d'appréhender si la méthode d'estimation du taux de transport d'électrons peut conduire à différentes représentations de cette dynamique.

Les résultats ont confirmé que les capacités de photoacclimation sous des niveaux de lumière croissants sont dépendantes de l'espèce. Malgré les variations quotidiennes des paramètres photosynthétiques, les résultats de cette étude soulignent la faible variabilité journalière des besoins en électrons estimée en utilisant l'absorption fonctionnelle du photosystème II par rapport à une estimation basée sur une section d'absorption spécifique de la chlorophylle a. La stabilité des besoins en électrons tout au long de la journée suggère qu'il est potentiellement possible d'estimer la production primaire à haute fréquence en utilisant des mesures de fluorescence variables autonomes des navires d'opportunité ou des mouillages, sans prendre en considération la variation journalière potentielle de ce paramètre. Ce résultat doit cependant être confirmé sur les assemblages naturels de phytoplancton. Les résultats obtenus dans cette étude confirment les faibles besoins en électrons des diatomées pour effectuer la photosynthèse, et suggèrent une source potentielle d'énergie supplémentaire pour la fixation du carbone, comme décrit récemment dans la littérature pour cette classe.

 Contact BOREA :
Jérôme Morellejerome.morelle@unicaen.fr