AUDITIF Acoustic impacts of ship traffic on the mussels and scallops of the Gulf of Saint Lawrence

AUDITIF Acoustic impacts of ship traffic on the mussels and scallops of the Gulf of Saint Lawrence

La notion de stress multiple est clairement mise en avant dans les tentatives d'interprétation de déséquilibres biologiques dans les écosystèmes côtiers. Les approches écophysiologiques et écotoxicologiques permettent d'envisager la pose de diagnostics sur la vulnérabilité d'un maillon essentiel des écosystèmes côtiers, les mollusques filtreurs. En plus de leur rôle écologique, certaines espèces sont largement exploitées et présentent un intérêt commercial marqué par la pêche et l’aquaculture, comme le pétoncle géant, Placopecten magellanicus et la moule bleue, Mytilus edulis. Leur histoire de vie incluant une série complexe d'étapes de développement, dont une vie larvaire planctonique dispersive combinée à la plus grande sensibilité de ces jeunes stades est déterminante pour expliquer de possibles déséquilibres des populations.

Les impacts acoustiques associés au transport maritime sont connus sur les mammifères et les poissons, mais il y a net déficit de connaissance sur les invertébrés marins, notamment les mollusques bivalves filtreurs. Le transport maritime étant appelé à se développer fortement dans les prochaines décennies avec l’ouverture de nouvelles voies de navigation en Arctique et avec le développement des ports, définir les impacts de celui-ci est donc important, pas seulement au niveau biologique, mais également au niveau économique et légal

Ces impacts seront mesurés dans le port modèle de Saint-Pierre et Miquelon par une quantification du trafic maritime, des conditions trophiques, des caractéristiques environnementales, écotoxicologiques et acoustiques et liées à la performance des différents stades ontogéniques des pétoncles et des moules. Les résultats seront validés par des expérimentations fines en laboratoire afin de pondérer l’effet des facteurs identifiés et leur interaction.

[Réécouter] Radio Saint-Pierre et Miquelon 1ere. Un projet scientifique entre le Québec, la Bretagne et Saint-Pierre et Miquelon pour mieux comprendre les fonds marins

Portrait de Frédéric OLIVIER
Frédéric OLIVIER
MNHN Station marine Concarneau
Professeur
SOMAQUA
Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
Publié le 25 sep 2020
Mis à jour le 29 sep 2020