Connexion utilisateur

Offre stage Master 2 |Modélisation spatialisée des effets du cumul d’impact sur le fonctionnement écosystémique en baie de Seine, développements de scénarios de gestion de l’espace - Université de Caen Normandie

16 nov 2019
Offres d'Emploi/Stage
Jeudi, Octobre 10, 2019 - 12:04
Isabelle MOUAS

Sujet de stage de Master 2 - Université de Caen Normandie

Modélisation spatialisée des effets du cumul d’impact sur le fonctionnement écosystémique en baie de Seine, développements de scénarios de gestion de l’espace 

 

Responsable du stage Nathalie Niquil, en co-encadrement par Quentin Noguès Doctorant, Laboratoire BOREA, Université de Caen Normandie et Jean-Claude Dauvin, UMR M2C, université de Caen Normandie

Dans le cadre des projets ANR-FEM TROPHIK (https://www.france-energies-marines.org/R-D/Projets-acheves/TROPHIK) et APPEAL (https://www.france-energies-marines.org/R-D/Projets-en-cours/APPEAL), un modèle spatialisé du réseau trophique Ecospace de la Baie de Seine étendue a été mis en place. Des scénarios sont actuellement en cours de développement dans le cadre de la thèse de Quentin Nogués. Ils simulent l’effet réserve lié au futur parc éolien offshore de Courseulles-sur-Mer et son spillover (effet de débordement lié au déplacement des espèces d’une zone fermée à la pêche vers l’extérieur), le déplacement lié aux changements climatiques des espèces qui dominent la biomasse et des modifications de la pêche en lien avec le Brexit.

Le rôle de l’étudiant(e) de M2 sera de compléter ces scénarios d’évolution temporelle et de gestion de l’environnement dans cet espace et de rajouter en particulier un nouvel impact, celui lié à l’extraction de granulats marins présents dans plusieurs sites dans le périmètre de la baie de Seine étendu. Les résultats seront analysés sous l’angle des indices caractérisant les propriétés écologique issus de l’analyse des réseaux (recyclage, omnivorie, détritivorie/herbivorie par exemple). Ainsi le cumul d’impact entre ces différentes pressions, sur le fonctionnement de l’écosystème pourra être caractérisé.

Nous     recherchons     un(e)     étudiant(e)     possédant     des     bonnes     bases     sous     R     et     en     écologie      marine.

Localisation du stage : Caen, BOREA.

Envoyez vos candidatures (CV, lettre de motivation, relevé de notes, liste des modules suivis ce semestre) à nathalie.niquil@unicaen.fr au plus vite (nous arrêterons le processus de sélection dès que le candidat adéquat sera identifié) et en tout cas avant 15 novembre 2019. N’hésitez pas à solliciter à la même adresse un rendez-vous téléphonique pour plus d’informations.

Collaborations prévues avec Aurore Raoux (M2C Caen), Frida Lasram (LOG Wimereux), François Le Loc’h et Marie Lemarchand (LEMAR, Brest) et Emma Araignous (France Energie Marine, Brest).