Connexion utilisateur

Soutenance de these de Aurore Sauvey : Variabilite interspecifique et intraspecifique des indices physiologiques chez les diatomees toxiques du genre Pseudo-nitzschia : influence du cycle de vie

14 déc 2018
Réunions/Informations internes
Vendredi, Novembre 30, 2018 - 08:00
Isabelle MOUAS

Aurore Sauvey soutiendra sa thèse de doctorat, intitulée :

« Variabilité interspécifique et intraspécifique des indices physiologiques chez les diatomées toxiques du genre Pseudo-nitzschia : influence du cycle de vie »

Vendredi 14 décembre 2018 à 14h00

Amphithéâtre Rouelle  (Université de Caen, Campus 2, salle S303, bâtiment Sciences 3, Caen)

Ces travaux ont été réalisés sous l’encadrement scientifique du Docteur Juliette FAUCHOT et sous la direction du Professeur Pascal CLAQUIN.

Ils seront soutenus devant le jury composé de :

  • Mr. Jean-Luc MOUGET, Professeur à l'Université du Maine - Rapporteur
  • Mr. Raffaele SIANO, Chercheur (HDR) à l’IFREMER (Brest) - Rapporteur
  • Mr. Mickael LE GAC, Cadre de recherche à l’IFREMER (Brest) – ExaminateurMme Asma SAKKA HLAILI, Professeur à l’Université des Sciences de Bizerte (Tunisie) - Examinatrice
  • Mme Nathalie NIQUIL, Directrice de recherche CNRS à l’Université de Caen Normandie - Examinatrice
  • Mme Juliette FAUCHOT, Maître de conférences à l'Université de Caen Normandie – Encadrante scientifique
  • Mr. Pascal CLAQUIN, Professeur à l’Université de Caen Normandie – Directeur de thèse

 

Résumé :
Chez les diatomées du genre Pseudo-nitzschia, certaines espèces produisent une neurotoxine, l’acide domoïque responsable chez l’homme d’intoxications amnésiantes suite à la consommation de mollusques contaminés. En Baie de Seine, la variabilité interannuelle de ces efflorescences toxiques, qui provoquent certaines années des fermetures de zones de pêche à la coquille Saint-Jacques, est liée à des changements de diversité spécifique au sein des communautés de Pseudo-nitzschia. Cette thèse avait pour objectif de caractériser la diversité écophysiologique au sein du genre Pseudo-nitzschia afin de mieux comprendre les facteurs qui influencent les différences de toxicité et de phénologies des efflorescences des principales espèces de Pseudo-nitzschia de Baie de Seine. Différents paramètres physiologiques, tels que la croissance, la production d’acide domoïque, les quotas élémentaires, les paramètres photosynthétiques, ainsi que les paramètres de cinétiques d’absorption du nitrate, du silicate et du phosphate, ont été étudiés chez quatre espèces : P. australis, P. pungens, P. fraudulenta et P. delicatissima. De plus, la variabilité intraspécifique a été évalué en étudiant de nombreuses souches par espèce et en estimant l’influence des variations de la taille cellulaire liées au cycle de vie de Pseudo-nitzschia sur les paramètres physiologiques. Les résultats montrent une importante diversité intraspécifique de la physiologie des quatre espèces, en partie liée à la taille cellulaire et parfois au cycle de vie. La connaissance de cette diversité intraspécifique a permis de caractériser différents traits physiologiques pour chaque espèce. Les résultats apportent des éléments de compréhension sur les conditions physiologiques favorables à la production d’acide domoïque et le rôle des éléments nutritifs dans le déterminisme des efflorescences des espèces de Pseudo-nitzschia.

Abstract:
In the diatom Pseudo-nitzschia, some species produce a neurotoxin called domoic acid responsible for amnesic shellfish poisoning in humans following the consumption of contaminated molluscs. In the Bay of Seine (English Channel), the variability of bloom toxicity is linked to differences in the Pseudo-nitzschia species diversity. The aim of this thesis was to characterize the ecophysiological diversity within the genus Pseudo-nitzschia in order to better understand the physiological parameters influencing differences in toxicity and bloom phenology among the main Pseudo-nitzschia species of the Bay of Seine. Growth, domoic acid production, elemental intracellular quotas, photosynthetic parameters and kinetic parameters for nitrate, phosphate, and silicic acid uptake were studied in four Pseudo-nitzschia species: P. australis, P. pungens, P. fraudulenta et P. delicatissima. The intraspecific variability was characterized with a multi-strain approach and also considering the effect of cell size on the studied physiological parameters. The results highlight the importance of the intraspecific variability in the physiology of the four species, in part due to cell size reduction linked to Pseudo-nitzschia life cycle. Delineate the intraspecific diversity allowed to characterize different physiological traits for each species. This work brings new information on the physiological conditions favorable to domoic acid production and on the role of nutrients in controlling Pseudo-nitzschia species diversity during blooms.