Connexion utilisateur

[Vidéos en ligne] Séminaire "Les récifs coralliens et le littoral de demain", 22 mai 2019 à l'Université des Antilles, Pointe à Pitre (Guadeloupe)

22 mai 2019
Conférences
Lundi, Septembre 9, 2019 - 08:00
Eric GOBERVILLE

Le Séminaire scientifique organisé par BOREA/UA, "Les récifs coralliens et le littoral de demain", s'est tenu le 22 mai 2019 à l'Université des Antilles.

► Retrouvez les vidéos en ligne des communications présentées lors de ce séminaire par :

Claude Bouchon, professeur émérite BOREA/Université des Antilles, Guadeloupe : Évolution des récifs coralliens antillais sous l'influence de facteurs anthropiques et du changement climatique global

Frédéric Bertucci, chercheur post-doctorant BOREA/Université des Antilles, Guadeloupe : Études des paysages acoustiques des récifs coralliens et du littoral

David Leccini, professeur, PSL Research University, USR CRIOBE, Moorea, Polynésie Française : 50 ans de recherche sur les récifs coralliens de Moorea en Polynésie française

Eric Parmentier, professeur, Laboratoire de Morphologie Fonctionnelle et Evolutive, Université de Liège, Belgique : Recherches en bioacoustique aquatique

Présentation du séminaire : Les récifs coralliens fournissent de nombreux services écosystémiques et abritent des niveaux de biodiversité parmi les plus élevés de la planète. Aujourd'hui, ils font face à des risques croissants et seront probablement les premières victimes de l'accélération du changement environnemental, provoquant des extinctions locales et régionales. Le suivi de la biodiversité reste ainsi l'un des défis les plus difficiles rencontrés par les biologistes de la conservation. De nombreuses méthodes allant d’une évaluation rapide à l'inventaire exhaustif de la biodiversité ont été développées pendant des décennies. Cependant, elles ne couvrent souvent qu'une fraction des espèces les plus détectables et sont ponctuelles, ne fournissant que des instantanés. De nombreux animaux émettent des sons lorsqu'ils se déplacent, mangent ou lorsqu'ils communiquent. Ces organismes révèlent donc leur présence grâce à ces signaux acoustiques qui permettent l’identification, le suivi et l’estimation de la biodiversité. A plus large échelle, l’acoustique permet également de suivre l’état de santé des environnements marins. Les suivis basés sur l’acoustique se sont donc développés pour faciliter les méthodes traditionnelles et renforcer les plans de conservation.

Ce séminaire a été l’occasion de retracer l’historique des suivis des récifs coralliens de deux régions de l’Outre-mer : Caraïbes et Polynésie française en présence des experts, et de présenter l’apport de la bioacoustique sous-marine (thématique tout à fait originale et inédite aux Antilles) pour les futurs plans de suivis environnementaux et de conservation non seulement des récifs mais du littoral dans son ensemble.