Soutenance de thèse de Quentin Noguès : Étude du cumul d'impact autour du parc éolien offshore de la Βaie de Seine: quelles conséquences pοur le fοnctiοnnement trοphique de l'écοsystème, sa résilience et les services écοsystémiques ?, jeudi 2 décembre 202

Réunions / Informations internes 2 déc 2021

Soutenance de thèse de Quentin Noguès : Étude du cumul d'impact autour du parc éolien offshore de la Βaie de Seine: quelles conséquences pοur le fοnctiοnnement trοphique de l'écοsystème, sa résilience et les services écοsystémiques ?, jeudi 2 décembre 202

Quentin Noguès soutiendra sa thèse de doctorat, sous la direction de Nathalie Niquil,  intitulée :

« Étude du cumul d'impact autour du parc éolien offshore de la Βaie de Seine : quelles conséquences pοur le fοnctiοnnement trοphique de l'écοsystème, sa résilience et les services écοsystémiques? »


Jeudi 2 décembre 2021 à 9H30
Lieu : Amphithéâtre  Fresnel, Bâtiment N, Campus 1, Université de Caen Normandie, Caen.



Le Jury sera composé de :

Rapporteurs :

  • Mme BRIND'AMOUR Anik – Chargée de recherche HDR – Ifremer de Nantes
  • M. LOBRY Jérémy – Directeur de recherche – INRAE Pessac

Examinateurs :

  • M. COSTA Stéphane – Professeur des universités – Université Caen Normandie
  • M. DEGRAER Steven – Professeur – Université de Ghent
  • Mme RAYBAUD Virginie – Maître de conférences – Université côte d'Azur

Résumé :

Avec l’accroissement de la population humaine sur Terre, le nombre et l’intensité des activités humaines sur les littoraux ne cessent d’augmenter. Ces activités peuvent avoir des effets importants sur l’environnement et sur les écosystèmes. De plus, la grande diversité de ces activités sur les côtes fait que les écosystèmes côtiers sont presque toujours soumis à de multiples facteurs de changements d’origine humaine. Ces facteurs peuvent interagir entre eux, provoquant des effets dit cumulés, qui peuvent avoir des conséquences importantes, et difficilement prévisibles, sur les écosystèmes. C’est dans le cadre du développement des énergies marines renouvelables en France, que cette thèse met en place des méthodes innovantes pour quantifier les effets séparés et combinés de multiples facteurs de changements, comprenant : le futur parc éolien de Courseulles -sur- Mer, le changement climatique, et l’effet du Brexit sur les régimes de pêche. Les effets combinés de ces facteurs sur le fonctionnement et la résilience de l’écosystème de la baie de Seine ont été quantifiés avec l’aide d’approches écosystémiques holistiques. Nos résultats indiquent que les mécanismes d’interactions des facteurs sont complexes et multiples, néanmoins les potentiels effets structurants des facteurs sur le fonctionnement des écosystèmes jouent un rôle déterminant sur la genèse des effets cumulés. Les effets cumulés apparaissent hétérogènes entre les propriétés fonctionnelles des écosystèmes et spécifiques aux écosystèmes étudiés. Il est donc important de réaliser des études fonctionnelles du cumul de multiples facteurs à des échelles locales, pour déterminer les effets de l’homme sur les écosystèmes, et vice versa, en prenant en compte les multiples services rendus par les écosystèmes.

 

Portrait de Quentin NOGUES
Quentin NOGUES
UCN Caen
Doctorant
ECOFUNC
Publié le 22 nov 2021
Mis à jour le 22 nov 2021