Connexion utilisateur

Adhesive gland transcriptomics uncovers a diversity of genes involved in glue formation in marine tube-building polychaetes

12 avr 2018
Article à la Une
Mercredi, Avril 18, 2018 - 08:00
Isabelle MOUAS

*Adhesive gland transcriptomics uncovers a diversity of genes involved in glue formation in marine tube-building polychaetes. Buffet, J-P, Corre, E, Duvernois-Berthet, E, Fournier, J, Lopez, PJ.  Acta Biomaterialia, Available online 27 March 2018, ISSN 1742-7061, https://doi.org/10.1016/j.actbio.2018.03.037

La diversité des bioadhésifs élaborés par les invertébrés marins est un incroyable puit d’inspiration pour développer des approches biomimétiques pour la conception des adhésifs industriels et médicaux de demain. En partenariat avec Saint Gobain Isover, nous avons pour objectif le développement de nouveaux adhésifs, en s’inspirant de bio-colles produites par certains vers polychètes tubicoles marins.

Dans le cadre de cette étude*, nous nous sommes intéressés à deux espèces de vers polychètes appartenant à la famille des Sabellariidae (Hermelles), Sabellaria alveolata (espèce européenne en zone tempérée) et Phragmatopoma caudata (espèce américaine en zone tropicale). Ces vers colonisent les zones agitées de balancement des marées et fabriquent des tubes protecteurs composites par assemblage de grains de sable et de morceaux de coquilles. La cohésion des tubes est assurée par un cément composé de protéines, de polymères et de cations divalents. Nous avons entrepris des analyses transcriptomiques permettant l’identification des gènes différentiellement exprimés dans la région parathoracique de l’animal, qui contient la glande et les tissus producteurs du cément.

Nous avons caractérisé un grand nombre de gènes candidats potentiellement impliqués dans le processus d’adhésion. Nos résultats suggèrent que le cément des Sabellariidae est constitué par une vaste diversité de protéines structurales. Ces nouvelles ressources génomiques nous ont aussi permis d’identifier des enzymes potentiellement impliquées dans la chimie de l’adhésion, telles que des tyrosinases, des péroxidases et des kinases. Ces enzymes correspondent à de nouvelles cibles potentielles pour développer des approches bio-inspirées.

Contacts BOREA :
Jean-Philippe Buffet, jeanphilippe.buffet@gmail.com
Pascal Jean Lopez, pjlopez@mnhn.fr