Biodiversité, dispersion et histoire évolutive des Syngnathidae (Teleostei) insulaire de la région Indo-Pacifique

Résumé

 

La famille des Syngnathidea (Hippocampes, Syngnathes) est représentée par plus de 300 espèces reparties dans une cinquantaine de genre. La grande majorité est distribuée dans les eaux côtières marines, tant tropicales que tempérées. Cependant une trentaine d’entre elles, actuellement repartie dans 7 genres, sont dulçaquicoles et peuplent les rivières des îles tropicales. Ces espèces d’eau douce ont connu une histoire taxonomique et nomenclaturale complexe depuis leur description, l’appartenance des espèces aux différents genres et leur validité ayant changé de nombreuses fois au cours du temps. Leur taxonomie, basée uniquement sur des caractères morphologiques, est donc actuellement imprécise et freine toute recherche sur ces organismes.

Le but de mes recherches est donc de proposer une révision taxonomique de ce groupe selon une approche de taxonomie intégrative (utilisation de caractères morphologiques, génétiques, écologiques, phylogéographiques…). Une partie de ma thèse vise également à étudier le cycle de vie de ces espèces, puisqu’il n’existe aucune information à ce sujet. Cette étude se fera grâce à l’microanalyse chimique des otolithes.

Ce travail permettra ainsi de fournir les outils aux gestionnaires pour mettre en place une meilleure conservation de ces espèces et de leurs milieux.

Remarque :
Directeur/Directrice de thèse : Philippe Keith (Clara Lord co-encadrante)

Auteur

HAY Vincent

Equipe
BIOPAC