Connexion utilisateur

Biodiversite et conservation des poissons d eau douce endemiques des Iles de Papouasie Nouvelle-Guinee

2 oct 2018
Projet à la Une
Jeudi, Octobre 25, 2018 - 08:00
Isabelle MOUAS

L’exploitation raisonnée des ressources naturelles est aujourd’hui un enjeu majeur pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée qui connaît un développement économique rapide dans certaines zones, en particulier lié aux activités minières qui sont souvent accompagné de forts impacts environnementaux. Divers scénarios de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud Est) prédisent d’importantes extinctions d’espèces dans cette région et la plupart des ONG et des institutions qui s’impliquent dans la conservation ou l’exploitation des ressources naturelles admettent un effondrement rapide des ressources naturelles exploitées. Ce constat s’adresse à toutes les communautés biologiques présentes, et les bassins versants et les rivières sont particulièrement touchés. Néanmoins, certains petits bassins sont encore indemnes d’exploitations minières et de déforestation et abritent les dernières populations de plusieurs dizaines espèces de poissons endémiques et emblématiques de cette région. Certaines localités non prospectées recèlent sans doute des espèces nouvelles.

La population locale conserve un mode de vie traditionnel fondé sur la culture sur brûlis, la chasse et la cueillette fournissant un complément de ressources. Certaines espèces font l’objet de pêcheries et la gestion constitue de fait l’un des enjeux majeurs pour les autorités locales. Celles-ci sont cependant démunies face au manque de connaissances.

Un des principaux enjeux du projet est de recenser sur des petits bassins des rivières préservés des îles de la Papouasie-Nouvelle-Guinée (Nouvelle-Bretagne, Nouvelle-Irlande, Iles d’Entrecasteaux et de l’Amirauté) toutes les espèces de poissons endémiques existants et, pour les espèces les plus menacées d’extinction, d’évaluer l’état des populations, et de donner des éléments de gestion et de conservation aux autorités compétentes. Replacée dans l’ensemble des travaux menés par BOREA dans la région Indo-Pacifique, cette étude permettra de comprendre l’évolution et la dispersion de ces espèces, ce qui est essentiel pour leur conservation dans le cadre des changements globaux.

Partenaires : 
The research National Institute of Papua New Guinea
National Museum and Art Gallery of Papua New Guinea

Contact BOREA du projet : Philippe Keithkeith@mnhn.fr