coolOYSTER

Période
2022 - 2024
Equipe(s)
ECOFUNC
SOMAQUA
Type de financement
Européen
Collaboration scientifique
France

Membres impliqués

Microbial symbiotic thermal mitigation against heatwaves

Description

coolOYSTER vise à étudier de quelle façon l'atténuation thermique par symbiose microbienne peut améliorer la résistance des huîtres aux vagues de chaleur, dans un contexte d’épisodes climatiques extrêmes.

 Les canicules sont parmi les catastrophes naturelles les plus meurtrières, provoquant une mortalité humaine, et dégradant les écosystèmes avec des conséquences irréversibles sur les bienfaits écologiques et sociétaux qu'ils procurent. Dans un contexte de changements climatiques, les vagues de chaleur deviennent plus fréquentes, plus fortes et plus durables. Mieux comprendre leurs conséquences est une priorité sociétale.

L'atténuation biologique des catastrophes naturelles est encore mal intégrée dans la prévision des changements écologiques. Pourtant, pour appréhender pleinement les effets des événements de température extrême à l'échelle des organismes, il est essentiel de comprendre comment les interactions locales, à petite échelle, entre les différents acteurs des écosystèmes peuvent moduler les impacts climatiques qui agissent à grande-échelle.

Les objectifs de coolOYSTER sont de :

  1. Caractériser l'incidence et la composition des communautés endolithiques symbiotiques dans les populations d'huîtres sauvages et cultivées en Normandie,
  2. Identifier les facteurs environnementaux clés qui contrôlent la distribution des communautés endolithiques - en utilisant la modélisation de niche,
  3. Quantifier les effets des microbes endolithiques sur la physiologie des huîtres - en utilisant un modèle de budget énergétique dynamique (DEB),
  4. Intégrer la caractérisation de ces effets à la compréhension du fonctionnement de l'écosystème et aux services (approvisionnement en nourriture) fournis par les populations d'huîtres sauvages et cultivées,
  5. Projeter les conséquences écologiques et socio-économiques des microbes endolithiques dans les huîtres - en utilisant une approche de modélisation de la niche écologique en combinaison avec les scénarios climatiques du GIEC.

Partenaire du secteur extra-académique, la Satmar, la plus ancienne et l'une des plus productives écloseries de mollusques en France, jouera un rôle central dans le projet.

Financeur :

The WINNINGNormandy Fellowship Program (European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under the Marie Skłodowska - Curie grant agreement N° 101034329)

Coordinateur du projet :

Gerardo ZARDI (-> octobre 2022)

Contact BOREA

Gerardo ZARDI (-> octobre 2022)

 

Partenaires