Connexion utilisateur

A simple, user friendly tool to readjust raw PAM data from field measurements to avoid over- or underestimating of microphytobenthos photosynthetic parameters

26 avr 2018
Article à la Une
Lundi, Juin 18, 2018 - 08:00
Isabelle MOUAS

A simple, user friendly tool to readjust raw PAM data from field measurements to avoid over- or underestimating of microphytobenthos photosynthetic parameters. Jérôme Morelle, Francis Orvain & Pascal Claquin. June 2018. Journal of Experimental Marine Biology and Ecology 503:136-146. DOI 10.1016/j.jembe.2018.02.007

  Les vasières intertidales sont parmi les écosystèmes les plus productifs et les biofilms microphytobenthiques (MPB) jouent un rôle clé dans la production primaire. La production primaire de MPB varie à courtes échelles spatiales et temporelles. Des mesures précises nécessitent donc des méthodes rapides et non intrusives telles que la fluorescence par pulsations d'amplitude modulée (PAM). Cependant, l'effet de la granulométrie et du profil de concentration en chlorophylle a dans l'atténuation de la lumière, sur l'irradiance et sur le signal de fluorescence dans la couche photique, doit être pris en compte lorsque la production primaire est estimée en utilisant la technologie PAM.

Nous proposons ici un outil pour réajuster les paramètres photosynthétiques (rETRmax, α, Ik) estimés à partir des mesures brutes réalisées avec la technologie PAM sur le terrain, pour éviter une sur- ou sous-estimation. Pour développer l'outil, nous avons utilisé des modèles précédemment conçus par Kühl & Jørgensen (1992), Serôdio (2004) et Forster & Kromkamp (2004) tout en intégrant les profils de distribution de chl a et la granulométrie sédimentaire du sable pur à la boue pure. La sensibilité de la correction à la granulométrie des sédiments et la forme du profil de chl a a été évaluée théoriquement en utilisant un ensemble de données de fluorescence typique obtenu en utilisant des mesures PAM.

Nos résultats confirment l'importance de tenir compte à la fois du profil de chl a et de la granulométrie des sédiments lors de l'estimation d'un coefficient d'atténuation de la lumière. Nous montrons que, avec le même profil de chl a, les paramètres photosynthétiques sont plus sous-estimés dans la boue que dans un environnement sableux. Ainsi, la granulométrie et le profil de chl a doivent être systématiquement quantifiés et utilisés pour corriger les données brutes mesurées dans des études de terrain utilisant le PAM avant d'estimer les paramètres photosynthétiques. L'outil numérique est disponible sous la forme d'un document électronique simple (.xlsx) et facile à appliquer à toutes les données PAM.

Contact BOREA :
Jérôme Morellejerome.morelle@unicaen.fr