User login

HAY Vincent

Statut: 
PhD student
Team: 
Team 4: Larval dispersal and communities organization in austral and tropical island systems
Supervisor: 
Philippe Keith
Contract duration: 
1 Oct 2019 to 30 Sep 2022
Localisation: 
MNHN - 43 rue Cuvier - Paris
Doctoral fellowship: 
ED 227
Funding: 
Sorbonne Université
Research topics: 

Biodiversité, dispersion et histoire évolutive des Syngnathidae (Teleostei) insulaire de la région Indo-Pacifique

Résumé :

La famille des Syngnathidea (Hippocampes, Syngnathes) est représentée par plus de 300 espèces reparties dans une cinquantaine de genre. La grande majorité est distribuée dans les eaux côtières marines, tant tropicales que tempérées. Cependant une trentaine d’entre elles, actuellement repartie dans 7 genres, sont dulçaquicoles et peuplent les rivières des îles tropicales. Ces espèces d’eau douce ont connu une histoire taxonomique et nomenclaturale complexe depuis leur description, l’appartenance des espèces aux différents genres et leur validité ayant changé de nombreuses fois au cours du temps. Leur taxonomie, basée uniquement sur des caractères morphologiques, est donc actuellement imprécise et freine toute recherche sur ces organismes.

Le but de mes recherches est donc de proposer une révision taxonomique de ce groupe selon une approche de taxonomie intégrative (utilisation de caractères morphologiques, génétiques, écologiques, phylogéographiques…). Une partie de ma thèse vise également à étudier le cycle de vie de ces espèces, puisqu’il n’existe aucune information à ce sujet. Cette étude se fera grâce à l’microanalyse chimique des otolithes.

Ce travail permettra ainsi de fournir les outils aux gestionnaires pour mettre en place une meilleure conservation de ces espèces et de leurs milieux.

Abstract:

The Syngnathidae family (Seahorses, Pipefishes) is represented by more than 300 species included in about fifty genera. The vast majority is distributed in tropical and temperate marine coastal waters. However, about thirty of them, currently distributed in 7 genera, inhabit tropical island rivers. The taxonomy and nomenclature of these freshwater pipefishes is unclear. Since their description, the scientific status of each species and genus has changed many times. Their taxonomy, only based on morphological criteria is currently unclear and hinders any research on these organisms.

The aim of my research is to undertake a taxonomic revision of the group using integrative taxonomy (use of morphological, genetic, ecological, phylogeographic data…). Another part of my PhD thesis will be to study of the life cycle of these species, as there is no information about it. To do so, I will use otolith microchemical analysis.

This work will thus provide tools for managers to implement conservation measures for these species and their environments.

Remarks: 
Directeur/Directrice de thèse : Philippe Keith (Clara Lord co-encadrante)