User login

Bienvenue aux nouveaux entrants

20 May 2019
Réunions/Informations internes
Monday, May 20, 2019 - 08:00
Isabelle MOUAS

Bienvenue aux nouveaux arrivants dans BOREA !

 

  • Aurélie Prechoux, chercheur contractuel, a rejoint l'équipe RECAP le 16 avril 2019 à l'Université de Caen, sous la responsabilité de Anne-Marie Rusig.

Titre du projet scientifique : « Suivi & Valorisation des Algues d'échouages en région Normandie - Projet VArECH ».

« En partenariat avec le Centre de Recherche de la Société Algaia (Saint-Lô), le projet VArECH (Valorisation des Algues ECHouées) a pour objectif de proposer des pistes de valorisation des algues échouées sur la commune de Grandcamp-Maisy. Une première action consiste à étudier la dynamique des échouages sur le site, et de procéder à des analyses de composition multiples et représentatives des algues échouées, afin d’orienter les pistes de valorisation. La deuxième action porte sur une étude d’impact de prélèvements de Sargasses et d’Ulves fixées sur le platier rocheux de Grandcamp-Maisy, dans le but de réduire les biomasses d’algues échouées en saison estivale. Sur ces bases, des voies de valorisation seront testées pour aider la commune à faire face à ces échouages récurrents, en développant notamment une nouvelle filière économique autour de cette bio-ressource marine ».

Contact aurelie.prechoux@unicaen.fr

 

  • Salim Arkam est ingénieur d'études contractuel dans l'équipe RECAP à l'Université des Antilles, à Pointe à Pitre, sous la responsabilité de Charlotte Dromard, depuis février 2019

Titre du projet scientifique : « Recherche des voies de contaminations des écosystèmes marins côtiers de la Martinique par la chlordécone - projet ChloAnt ».

« Suivi de l’état de santé des coraux scléractiniaires des Petites Antilles Françaises, étude de l’holobionte corallienne associée à sa flore microbienne et recherche des microorganismes pathogènes. Recherche des voies de contamination des écosystèmes marins côtiers (récifs, herbiers et mangroves) de  Guadeloupe et de Martinique par la chlordécone et études des réseaux trophiques marins de la région Caraïbe ».

Contact salimarkam06@yahoo.com

 

  • Nils Teichert est chercheur contractuel dans l'équipe BIOPAC à la Station de biologie marine de Dinard, sous la responsabilité de Eric Feunteun, depuis novembre 2018

Titre du projet scientifique : « Réponses des organismes et des communautés aquatiques face aux facteurs de stress ».

« Mes travaux de recherche visent à acquérir des connaissances sur des processus écologiques, en vue de répondre à des enjeux de gestion de la biodiversité et de préservation des ressources. Plus particulièrement, je mène des approches expérimentales et de modélisation afin de de caractériser les réponses des organismes et des communautés aquatiques face aux facteurs de stress environnementaux (naturels et anthropiques). Je m’intéresse principalement à l’histoire de vie des poissons migrateurs amphihalins et aux assemblages de poissons dans les estuaires, me permettant ainsi d’étudier des processus écologiques opérant à différents niveaux d’organisation biologique et à différentes échelles géographiques.

Au sein de l’équipe BIOPAC, je m’attache à comprendre dans quelle mesure les modifications environnementales impactent le fonctionnement des milieux aquatique, en intervenant sur plusieurs thématiques. Par exemple :

  • L’indentification des facteurs régulant la phénologie des espèces migratrices (anguille et saumon). Ces éléments permettront d’optimiser des mesures de gestion mises en place au niveau des centrales hydro-électriques et d’évaluer les impacts potentiels du changement global sur la phénologie de la migration.
  • L’évaluation de l’influence de l’arasement des barrages sur l’histoire de vie les espèces amphihalines (anguille et flet).  Dans le cadre du programme de restauration de la Sélune, une approche comparée de deux espèces catadromes permettra d’apporter une vision intégrée des effets du démantèlement sur l’ensemble du bassin versant (cas de l’anguille), mais également sur les zones estuariennes en aval des ouvrages (cas du flet).
  • L’évaluation de l’impact des pressions naturelles et anthropiques sur les communautés de poissons en milieu insulaire (île de Mayotte) ».

Contact nils.teichert@mnhn.fr

► ACTUALITE NOUVEAUX ENTRANTS PRECEDENTE